Aéroclub des IPSA

Activités de l'aéro-club

Pilotes privées avion : Formation - Perfectionnement - Voyage

 Formation

Le programme de formation

Tout d'abord, il faut savoir qu'une formation homogène s'étend au moins sur une année. La raison en est simple : chaque période de l'année apporte des avantages ou des inconvénients sur le plan météorologique qui est un facteur déterminant pour un pilote privé. En effet, vous volerez en régime dit "VFR" (Visual Flying Rules), autrement dit en vol à vue, encadré par des conditions minimales de visibilité horizontale, de plafond, de force du vent, etc.

Compte tenu du nombre de paramètres entrant en ligne de compte, il est assez délicat de donner un coût budgétaire pour la formation. Cependant, l'expérience démontre largement que la majorité des élèves pilotes se présente au-delà de 60h et, parfois, bien davantage. Tout dépend de la motivation et de la régularité de l'élève pilote.

Il s'agit d'un loisir pratiqué selon l'humeur (ou les finances) du candidat, on vole moins en hiver qu'en été, etc. Le pilotage est avant tout une école de patience. Chacun le découvre à sa manière et au fil du temps. On développe ou renforce des qualités que l'on a en soi-même, comme pour n'importe quelle autre discipline.

Vol d'initiation

Avant de vous inscrire dans l'aéro-club en vue de l'obtention du PPL (Private Pilot Licence) et si vous ne connaissez pas l'aviation légère, il est possible de faire un vol d'initiation au cours duquel vous pourrez apprécier votre envie de vous lancer dans le pilotage. Les sensations du vol réel dans un avion de tourisme sont beaucoup plus tangibles que dans un avion de ligne. Le fait d'agir sur les commandes et d'évoluer dans les 3 dimensions est une découverte extraordinaire au premier vol. Il faut compter environ 20 minutes de vol pour vous donner un aperçu des possibilités de l'avion et tester également vos réactions au cours des diverses évolutions.

Sur le plan pratique, le mieux est de contacter à Jean Ferret, Chef Pilote, (téléphone : 01 46 64 75 13) pour prendre un rendez-vous.

Organisation de la formation

L'école a lieu en week-end et en semaine selon les disponibilités des instructeurs. Pour permettre un meilleur suivi de la progression, chaque élève se voit affecter un instructeur principal et un instructeur suppléent. Les cours théoriques ont lieu avant et après chaque leçon de pilotage (briefing / débriefing), et sont dispensés par l'instructeur qui donne la leçon en vol. Ce dernier remplit à la fin de chaque vol le livret de progression de l'élève. Des moyens vidéo et des logiciels pédagogiques sont aussi mis à la disposition des élèves.

Les brevets de pilotage
  • La licence de pilote privé "PPL" (Private Pilot Licence = brevet de pilote privé avion)

La réglementation actuelle a subi un changement important depuis juillet 2000 où nous sommes soumis à un règlement édicté par l'Union Européenne. Ceci veut dire que le brevet de pilote privé délivré en France s'appelle désormais "PPL" (Private Pilot Licence) et qu'il est valable dans tous les pays de l'Union Européenne, plus de nombreux autres qui ont opté pour cette réglementation.

Pour obtenir ce brevet (dès l'âge de 17 ans), il faut satisfaire à un examen théorique et pratique. Pour se présenter à l'examen pratique, il faut d'abord réussir un examen théorique qui nécessite une étude sérieuse de plusieurs matières : réglementation, météo, performances avion, navigation, facteurs humains, communications radio. Cette formation est faite à l'aide d'une documentation spécifique (manuel du pilote privé d'avion, vol à vue, le guide de l'examen en vol ainsi que le livret de progression) et avec les cours théoriques dispensés par un instructeur qualifié.

Par ailleurs il faut passer une visite médicale spécifique (classe II) délivrée exclusivement par un médecin agréé en médecine aéronautique. Cet examen est valable 5 ans jusqu'à l'âge de 40 ans, 2 ans par la suite.

Le test en vol a lieu après avoir effectué un minimum de 45h de vol, dont 25h en double commande avec un instructeur et 10h en vol solo. Cependant, en région parisienne, les contraintes réglementaires sont nombreuses en raison de la présence des grands aéroports internationaux. Il faut plutôt compter sur 60h, voire davantage selon l'assiduité du candidat, pour se présenter valablement à l'examen.

  • Le brevet de base "BB"

A côté des nouvelles licences FCL incluant la licence de pilote privé (PPL), la France a conservé le brevet de base (BB), strictement français, qui n'est pas concerné par la nouvelle réglementation FCL.

Le brevet de base (BB) est proposé comme premier objectif aux pratiquants de l'aviation légère, perçue comme activité de sport et de loisir. Il peut être obtenu dès l'âge de 15 ans. Il correspond à une formation minimale pour voler en sécurité dans le cadre de vols de courte durée, dans un environnement connu et à bord d'un appareil auquel le pilote est familiarisé (obtention après un minimum de 10 heures de vol et un examen théorique et pratique). Il peut être une étape déterminante dans la préparation du PPL.

  Perfectionnement - Voyages

L'utilisation des avions est possible tous les jours de la semaine pour les pilotes brevetés à condition d'avoir effectué un contrôle annuel avec instructeur et au moins un vol dans les trois derniers mois.

Au delà du brevet, de nombreuses activités vous sont proposées :

  • vol de nuit,
  • radiotéléphonie en langue anglaise,
  • cours théoriques avec moyens vidéo,
  • ou tout simplement Sorties Club en France et à l'étranger.